Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Le Prince de Molenbeek

Il était une fois, à Molenbeek-Saint-Jean, une vieille demeure baptisée « L’étendoir ». Autrefois à l’abandon, quelques bienheureux ont investi les lieux grâce à un contrat d’occupation légale négocié avec la commune. Cette joyeuse bâtisse, qui a des airs d’auberge espagnole, est située non loin du métro Étangs Noirs.

Thibaut y habite depuis le printemps 2016. Dans le cadre de son mémoire en sociologie politique, il s’est penché sur le modèle du « Community Land Trust » – un schéma selon lequel une organisation acquiert un terrain pour le gérer comme un bien commun et dans l’intérêt de la communauté. C’est ainsi que le jeune homme a atterri à L’étendoir. Pour éviter de faire des allers-retours quotidiens entre Bruxelles et Lille, où il poursuivait ses études, il s’est installé dans ce squat légal. Mais peut-être plus pour très longtemps, car  la maison sera bientôt rasée pour construire de nouveaux logements. Thibaut, qui est bien conscient de la précarité de sa situation, devra alors trouver un nouvel endroit où vivre.

À 26 ans, ce Marseillais d’origine, socialement engagé, revendique un mode de vie alternatif. Deux nouveaux colocataires l’ont récemment rejoint dans cette aventure. Giovanni et Luis partagent avec Thibaut des instants de vie en communauté qu’ils affectionnent particulièrement. Tous les trois vivent leurs derniers moments à L’étendoir. Ensemble, ils créent des souvenirs qui seront bientôt fauchés par les rugissements de tracteurs.

 

Eugénie Herbreteau