Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by in 1080 Intégré, Infos en plus

À l’École Communale n°7, les mamans aussi apprennent le français

À l’École Communale n°7, les mamans aussi apprennent le français

« Bonjour. Je suis la maman de Myriam. Je voudrais prendre un rendez-vous avec la directrice s’il vous plaît ». L’enregistrement s’arrête. Nous sommes en décembre 2016. Six mères d’élèves de l’École Communale N°7 de Molenbeek répètent ces phrases tour à tour. Elles assistent à un atelier sociolinguistique (ASL) conduit par Jonathan Szajman, éducateur et membre de l’asbl Proforal. Jonathan actionne une nouvelle fois l’enregistrement sur son smartphone.

« Ces mères de famille analphabètes doivent devenir des actrices dans leur école, et non pas des spectatrices »

L’objectif d’un ASL est d’aider les personnes en difficulté linguistique dans un cadre spécifique :  l’atelier de Jonathan est consacré à l’école. Pendant le cours, Djamila, Zara, Roxhana et les autres se réapproprient cet espace social par une meilleure compréhension et utilisation de la langue française. « Ces mères de famille analphabètes doivent devenir des actrices dans leur école, et non pas des spectatrices », explique Jonathan.

L’ASL est un dispositif pédagogique né du milieu associatif en Ile-de-France en 2004. En Belgique, il arrive que les éducateurs tâtonnent. « La principale difficulté est le manque de temps », estime Jonathan. L’attribution des subsides joue un rôle important dans l’organisation des ateliers. Pour celui-ci, la COCOF (Commission Communautaire Française) a mis la main à la poche à hauteur de 25 000 euros. En contrepartie, elle impose une durée maximale de neuf heures de cours par semaine, pendant un mois. Pourtant, l’envie d’apprendre ne manque pas dans la salle de classe de l’École Communale N°7. « C’est dommage que les cours ne durent pas toute l’année », s’accordent à dire les six mères d’élèves avant de rejoindre leurs enfants pour le déjeuner.

Raphaël Papiau

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *