Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by in 1080 Discriminé, Infos en plus

« Si tu dis que tu vis à Molenbeek, tu as tout de suite plus de difficultés à trouver un job »

« Si tu dis que tu vis à Molenbeek, tu as tout de suite plus de difficultés à trouver un job »

Portrait de Samia Bady, étudiante à l’HELB et stagiaire dans une maison de jeune de Molenbeek.

Samia Bady, vingt ans, est étudiante à l’HELB et souhaite devenir assistante sociale. Elle est actuellement stagiaire à la maison de jeunes Centrum West, située dans le quartier des Étangs Noirs. Chaque semaine, elle organise des activités avec des jeunes de 15-18 ans du quartier. D’origine maghrébine et musulmane, Samia a choisi de porter le voile et explique que depuis, cela n’a pas été simple de trouver un lieu de stage.

« C’est devenu plus compliqué de trouver un stage. De moi-même, j’ai éliminé quelques lieux de stage parce que je me suis dit que ça ne marcherait pas. Moi, ça ne me dérange pas. Si on refuse mon voile, on me refuse moi. Autant directement ne pas me présenter. »

Bien que Samia n’habite pas la commune, elle est consciente du problème croissant notamment pour les Molenbeekois. « Autour de moi, je connais beaucoup de gens qui ont eu ce problème là que ce soit à cause du voile ou de leur origine. Par exemple ici, les gens qui viennent de Molenbeek expliquent que le fait de simplement dire qu’ils vivent à Molenbeek, ils auraient tout de suite plus de difficultés à trouver un job » explique-t-elle. « J’ai de la famille et pas mal de connaissances qui vivent ici. Je vois les difficultés qu’ils rencontrent sur le marché de l’emploi et d’autant plus depuis toute la médiatisation de la commune ».

Extrait : Samia parle de son vécu face à la discrimination à l’embauche lorsqu’elle recherchait un lieu de stage

Aline Rodrigues Dias

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *